Contrôle de l’optique

Constance de la qualité

Les optiques présentent dans les télescopes SkyVision offrent aux utilisateurs avertis, la possibilité, pour un coût raisonnable, d’utiliser un produit parfaitement fini, répondant aux meilleurs critères, et avec une qualité toujours constante. Contrairement aux optiques de grande série, ceux chez SkyVision nous sommes attachés à délivrer des optiques à la rugosité la plus faible qui soit. La diffusion occasionnée par nos miroirs est très basse et le contraste est nettement augmenté par rapport à une optique plus conventionnelle. La conséquence pour l’observateur est directement visible, particulièrement en planétaire, par une absence de diffusion autour du disque. La perception des fins détails est alors beaucoup plus évidente. Un article sur la rugosité des miroirs est paru dans Astrosurf Magazine. (voir article Astro-surf N°66 janv/fev 2014 “La rugosité des miroirs” de F Jabet)airylabAvec les instruments SkyVision, l’utilisateur exploite son instrument à son plein potentiel. Quel que soit le diamètre que vous choisirez chez SkyVision, vous pouvez être assurés d’avoir une qualité optique supérieure à tout ce que vous pourrez trouver chez les grandes marques les plus connues, tant du point de vue du micromamelonnage que de la forme globale. Nos opticiens vous garantissent leur travail, nul besoin d’envisager de reprendre le miroir plus tard, il donnera d’emblée ce qui se fait de mieux. Avec un miroir SkyVision, les images sont plus nettes et plus contrastées.
fleche

Les moyens de contrôles des optiques

Loupe binoculaire

Permet de voir les gros incidents de surface, rayures et micro-rayures et permet aussi de faire le suivi au moment du doucissage et de déterminer le changement de grain.
loupe binoculaire
La loupe binoculaire

Le suivie du “doucissage”

Dégressivité des grains d’abrasif :
  • Chaque passe doit idéalement enlever la couche perturbée par la passe précédente
  • Pour vérifier, l’opticien examine la surface afin de s’assurer que l ’aspect est homogène, exempt de piqûres et autres défauts laissés par l’abrasif précédent
  • Temps de passe suivant expérience de l’opticien, ou par calcul, ou par essais préalables avant passage à la production en série
doucissage
doucissage
doucissage
doucissage
 

Le microscope

Le microscope permet d’aller plus loin que la loupe binoculaire, et permet de savoir si le polissage à été complet, en repérant les derniers petits accidents de surface.
microscope
Voici ce que l’ on voit en plaçant l’œil derrière le microscope :
Analyse microscope Analyse microscope
 

Appareil de Foucault

Le moyen de contrôle le plus connu pour mesurer la forme d’un miroir parabolique est l’appareil de Foucault. Celui-ci permet aussi de voir des défauts de surface de très petites amplitudes, en remplaçant le couteau par une lame de phase.
Appareil de Foucault Appareil de Foucault
 
appfoucault1 appfoucault

 

L’appareil de Foucault permet non seulement de mesurer la surface d’un miroir de télescope, mais aussi d’apprécier visuellement l’état de surface. Son principe de fonctionnement est assez simple, il s’agit de se placer au centre de courbure (double de la focale) du miroir à analyser et d’envoyer une onde lumineuse vers l’optique et après réflexion de la couper avec le couteau. foucault

Le traditionnel appareil de Foucault, toujours présent, facile à mettre en œuvre, donne de “visu” l’aspect de notre miroir, d’un simple coup d’œil de nombreuses choses sont visibles : la forme d’ensemble, les problèmes de bord et le “mamellonnage”, il permet aussi de mesurer l’aberration longitudinale de notre miroir.
 
foucault foucault foucault foucault
Voici ce que l’ on voit en plaçant l’œil derrière le couteau de l’ appareil de Foucault. Ce dispositif permet aussi de voir des défauts de surfaces de très petits amplitudes, en remplaçant le couteau par une lame de phase.

Le “mamelonnage”

Le “mamelonnage” est facilement repérable à l’ appareil de Foucault ( à condition d’ avoir une source lumineuse assez puissante), il se présente sous forme d’irrégularités sur la surface du miroir.
Le mamelonnage Le mamelonnage Le mamelonnage Le mamelonnage

Contraste de phase

 Contraste de phase  Contraste de phase
Le contraste de phase est effectuée à l’aide d’un appareil de Foucault dont on a changé le biseau par une lame de phase.
Image17 Considérons un point P du miroir (figure 1) . L’onde lumineuse issue de celui-ci peut être décomposée en deux : une composante due à la réflexion du miroir (trait gras), une autre due à la diffusion par diffraction sur les défauts du type micromamelonnage (en pointillés). La diffusion s’effectue dans un angle solide relativement important (cône en pointillé) alors que la réflexion s’effectue selon la loi de Descartes. La composante de réflexion a une intensité bien plus importante que celle de la diffusion et est déphasée par rapport à cette dernière de lambda/4. La lame de phase a deux effets sur la composante de réflexion : elle atténue considérablement son intensité de manière à la ramener dans l’ordre de grandeur de l’intensité de la diffusion (quelques millièmes de la composante réfléchie), et elle la déphase de lambda/4.
 Contraste de phase  Contraste de phase  Contraste de phase  Contraste de phase

Ce que l’on voit au contraste de phase

 

Interférométrie, Shack Hartman

Interférométrie, shack hartmann Interférométrie, shack hartmann
 

Principe du Shack Hartmann :

Interférométrie, shack hartmann
Principe
Interférométrie, shack hartmann
Cas d’un miroir parfait
Image25
Cas d’un miroir ayant des défauts
 

Pour en savoir plus : Alcor System

Analyse par "résultat modal"

Analyse Résultat modal Z1,Z2 = tilt : réglage Orientation des différents Composants optiques
Z3 = mise au point
Z4,Z5 = astigmatisme sur 2 axes à 45°
Z6,Z7 = coma, réglage du Composant optique
Z8 = aberration de sphéricité
Z9,Z10 = trefoil
Z11,Z12 = astigmatisme de Second ordre
Z13,Z14 = tetrafoil
Z15,Z16 = trefoil
Z17,Z18 = coma
Z19 = 5 th Sphérique
Z25 = 7th sphérique
Z26,Z27 = quadrafoil
Z36 = 9th sphérique

Les polynômes de Zernike

Les polynômes de Zernike

Analyse du résultat zonal

Analyse Résultat zonal
La visualisation de la surface optique en couleur permet de repérer les axes d’astigmatisme, les zones en couronne et les bords rabattus.